Séminaires de Lecture Rapide - Daniel Gagnon

Daniel Gagnon M.A. orthopédagogueDaniel Gagnon M.A. orthopédagogue

Aller plus loin en lisant plus vite!

Lisez et comprenez plus vite, soyez plus concentré et plus efficace, gagnez du temps !

Comment lire 10 livres par semaine ?

Mike Hyatt, spécialiste mondialement reconnu du leadership, affirme :*

«Tous les grands dirigeants ont une chose en commun: ils lisent voracement... Encore plus impressionnants, certains des dirigeants les plus brillants de l'histoire étaient reconnus pour lire un livre chaque jour. Vous devez comprendre qu'être un leader, sans être un lecteur avide, c'est une mission impossible...

Selon une enquête de N2growth, les dirigeants qui n'atteignent pas les succès escomptés ont un dénominateur commun: ils sont "trop occupés pour lire et se maintenir à jour grâce à leurs lectures".

En outre, les études montrent que les lecteurs actifs sont susceptibles d'avoir des revenus annuels plus de cinq fois supérieurs à ceux qui consacrent peu de temps à lire. »

*(Ma traduction, texte original : http://hub.n2growth.com/the-learning-ceo/

www.liremieux.ca.jpg
Que diriez-vous d'améliorer vos compétences en lecture ?

Apprenez gratuitement (pour un temps limité) : Comment lire 10 livres par semaine !

Inscrivez-vous à l'InfoLectureRapide ! et recevez gratuitement (pour un temps limité) le cours : COMMENT LIRE 10 LIVRES PAR SEMAINE !

J'ai développé une approche simple de la lecture rapide qui vous permettra d’être un bien meilleur lecteur, facilement, avec seulement un peu de persévérance. Vous n’y trouverez pas de prétentions illusoires ni d’exercices inutiles.

L’apprentissage de la lecture rapide comporte deux éléments fondamentaux :

1- La base
La base de la lecture rapide, c’est de lire avec un pointeur et de faire des exercices de sous-vocalisation rapide. Le pointeur vous permettra de développer votre concentration, et ainsi d’avoir une meilleure compréhension. Il vous permettra aussi et surtout de maintenir un rythme de lecture plus rapide une fois que vous vous serez habitué à sous-vocaliser rapidement. C’est ce qu’on voit principalement lors de mon séminaire de lecture rapide. Mon cours en ligne Liremieux.ca se consacre presque exclusivement à développer ces compétences (j'y explique les stratégies avancées sans les pratiquer).

2- Les stratégies avancées
La lecture rapide avancée est un ensemble de stratégies comme la lecture dynamique, la lecture sélective et l’écrémage. Ces stratégies visent à mieux comprendre les textes difficiles et à mieux mémoriser à long terme les idées qu’ils contiennent . Pour ceux qui sont débordés de lecture, ils permettent d’aller rapidement à l’essentiel d’un texte. Le cours en ligne gratuit (pour un temps limité) « Comment lire 10 livres par semaine ! » traite de la lecture sélective et voit l'essentiel de la lecture dynamique.

Recevez gratuitement (pour un temps limité) le cours « COMMENT LIRE 10 LIVRES PAR SEMAINE ! » en vous abonnant à l'InfoLectureRapide ! et recevez également le texte « Introduction à la lecture rapide » que j'envoie aux participants à mon séminaire. Vous apprendrez notamment :

- Que la lecture rapide s'applique à toutes les langues, mais qu'elle ne vous apprendra ni le latin ni la médecine !

- Pourquoi réussit-on à lire et comprendre ce texte : « Sleon une édtue de l'Uvinertisé de Cmabrigde, l'odrre des ltteers dnas un mot n'a pas d'ipmrotncae... » !

Recevez l'InfoLectureRapide !

Vous recevrez également le texte : « Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur la lecture rapide en 5 questions ». L'intégrale de mon entrevue avec la journaliste Clara Carlesimo du journal français « 20 minutes ».

Profitez de l'InfoLectureRapide !

Vous recevrez aussi l'extrait de mon livre* à paraître en septembre 2017 : Comment combattre le plus grand obstacle à la lecture rapide : les RÉGRESSIONS !

Devenez un meilleur lecteur grâce à l'InfoLectureRapide !

Et de plus, vous recevrez un test pour mesurer votre vitesse de lecture et votre rétention. Pour en savoir plus :
Êtes-vous un lecteur débutant, accompli ou exceptionnel ? Situez-vous sur cette échelle de vitesse.
Avez-vous une rétention satisfaisante ? Situez-vous sur cette échelle de rétention !

Bref, ça vaut le coût de s'abonner à l'InfoLectureRapide !

*(Cliquez pour agrandir 😎)
OubliezcequonvousaditsurlalecturerapidetoutestfauxVoicicequifonctionne.png

Lisez mes dernières chroniques.

Apprenez la lecture rapide en ligne dès maintenant!

Pour tout savoir sur la lecture rapide, visionnez mon exposé à la conférence «Des outils pour apprendre» de la Chaire publique AELIÉS. Vous apprendrez :

1- À lire avec un pointeur
Une petite démonstration vous convaincra que le pointeur favorise la concentration du lecteur comme une mire le fait pour le tireur. La reine d’Angleterre, quand à elle, vous montrera comment faire.
2- À sous-vocaliser rapidement
On ne cherche pas à éliminer la sous-vocalisation, parce que c’est impossible, on cherche à la contrôler. Grâce à la comptine du «Marchand de foie», vous apprendrez comment faire.
3- Comment vous entraîner à lire vite
Une petite fille de 13 ans vous montrera comment s’entraîner à 1000 mots/minute avec un pointeur, sur un ordinateur, à l’aide de l’application liremieux.ca (elle ne lit pas à cette vitesse, elle entraîne de façon extrême sa vitesse de sous-vocalisation).
4- L’importance de survoler un texte avant de le lire
Le survol est une compétence particulière qu’il faut développer parce qu’elle vous permettra d’approcher les 2000 m/m (mais pas en lisant tous les mots).
5- Ce qu’en dit la science
En fait, sur les deux premiers points, elle ne s'est pas encore prononcé, l’appel aux chercheurs est lancé. En attendant, voici la recommandation d’un sage philosophe, Normand Baillargeon, sur la question à se poser avant de donner son aval à une innovation pédagogique: est-ce qu’à la lumière du gros bon sens la théorie est simple et n’est pas absurde ?

Gratuit : Comment lire avec plus de concentration...

Tel que vu sur FACEBOOK:

Capture%20d%E2%80%99%C3%A9cran%202016-05-29%20%C3%A0%2013.22.21.png

Bonjour,

Je suis Daniel Gagnon et dans quelques minutes je vais vous expliquer comment vous pouvez développer des compétences supérieures en lecture afin de :

• lire plus rapidement et mieux avec une méthode simple et garantie,

• combattre votre surcharge de lecture et gagner du temps,

• accroître votre efficience et progresser dans votre carrière ou votre retour aux études.

Chose promise, chose due

En lisant la suite, vous allez apprendre pourquoi la façon de saluer de la «FAMILE ROYALE» est la CLÉ... pour lire avec une concentration accrue ! 😉

tumblr_lvraensmIT1qmw26bo9_250.gif

Restez avec moi ! Malgré cette affirmation à l'apparence excentrique, vous apprendrez en quelques minutes une technique simple et pratique, sans jargon théorique ni pseudoscience. Ce salut princier est la base de ma méthode de lecture rapide. Non seulement il vous permettra d'être plus concentré, mais également de développer plus facilement votre vitesse de lecture par la suite.

Voici pourquoi le «GESTE ROYAL» vous permettra de lire avec une meilleure concentration :

Lorsque vous parcourez une colonne de noms à la recherche d’une personne bien précise: est-ce qu'il vous arrive d’utiliser un doigt ou un stylo pour vous guider?

«Ça m'arrive», me direz-vous. Du moins, fort probablement, car la majorité des gens le font.

Pourquoi ?

L’œil n’est pas fait pour lire: il a été façonné pour balayer ce qui nous entoure. Il a évolué pour scruter l’environnement à la recherche d’anomalies pouvant cacher une source de nourriture ou d’un mouvement pouvant trahir la présence d’un prédateur. C’est pourquoi en lisant vous ajoutez parfois à la ligne que vous lisez, un mot de la ligne du bas ou un mot de la ligne du haut. Certains mots attirent l’œil, surtout s’ils se démarquent par une forme qui brise la monotonie de la page : soit qu’ils commencent par une majuscule, qu’ils sont plus longs ou qu’ils apparaissent significatifs.

Capture%20d%E2%80%99%C3%A9cran%202016-05-24%20%C3%A0%2023.03.55.png

En vous guidant avec un pointeur - soit le doigt, un crayon, ou tout objet en forme de petit bâton - vous créez un mouvement. Ce mouvement attire votre œil qui se met à le suivre, et il cesse ainsi de s’égarer sur la page. Vous êtes alors plus concentré.

Si le pointeur favorise la concentration, pourquoi ne pas toujours lire avec un pointeur ?

Parce qu’on pensait à tort que le doigt devait être réservé au lecteur débutant et que le lecteur mature devait s’en passer. On vous a donc interdit d’utiliser votre doigt au moment où vous appreniez à lire. Pourtant, vous aviez raison. L’heure de la revanche a sonné.

Comment vérifier la justesse de ce que je vous dis?

Je vous invite à faire ce petit exercice.

1. En regardant dans le vide devant vous, effectuez lentement un mouvement circulaire avec vos yeux, comme si vous suiviez un cercle imaginaire.

2. Vous remarquerez que vos yeux se déplacent en saccade et tracent un cercle irrégulier.

3. Maintenant, à l’aide de votre doigt ou d’un stylo, tracez un cercle imaginaire devant vous et suivez votre pointeur des yeux sans bouger la tête.

4. Vous remarquerez que le déplacement de vos yeux se révèle beaucoup plus fluide et votre cercle plus régulier.

Je me répète: la base de la lecture rapide c’est de lire avec un pointeur. Ce banal outil favorise en plus de la concentration:
- la compréhension,
- la vitesse,
- le plaisir de lire.
Parce qu’il aide vos yeux à se déplacer en un mouvement:
- fluide,
- rapide,
- continu,
- régulier,
- linéaire.

Du coup, il permet au processus cognitif de se dérouler avec moins d’interférences.

Dans mon livre, « La lecture rapide adaptée aux enfants », j’explique en détail sur 30 pages comment utiliser le pointeur et je réponds aux questions les plus souvent posées.

Mais je vous résume ces 30 pages en 5 phrases :

1. Le pointeur est un guide visuel, c’est son mouvement qui attire l’œil, il doit donc se déplacer le long de la ligne, vous devez le bouger de gauche à droite.

2. Ce n’est pas lire avec une règle.

Capture%20d%E2%80%99%C3%A9cran%202016-05-24%20%C3%A0%2023.04.19.png

3. Il peut toucher ou ne pas toucher la page.

4. Il doit bouger de gauche à droite.

5. Il peut aller du début à la fin de la ligne ou ne parcourir qu’une partie de la ligne.

6. Prévoyez une période d’adaptation : au départ, il risque de vous déranger, mais ce n’est jamais long.

7. Et n’oubliez pas que sans mouvement, il est inutile.

Oui, ça fait 7, mais je n’ai pas compté celle qui est répétée 3 fois. C’est ce mouvement de gauche à droite sur lequel j’insiste temps qu’on appelle le GESTE ROYAL. On le nomme ainsi parce qu’il imite la façon dont les têtes couronnées saluent leurs bons sujets. En adoptant ce geste, votre lecture deviendra... Majestueuse!

Comment bien faire le GESTE ROYAL?

En faisant un geste minimal de la main. Personnellement, je préfère utiliser un stylo que je bouge du bout des doigts sans mouvement du poignet, le coude appuyé le long du corps, sur le bureau ou sur un accoudoir. Un coude non appuyé risque de vous fatiguer.

tumblr_m0lbs4K11v1romnewo1_500.gif
BYE! Admirez comme le bras ne bouge pas, juste la main.

OK, je sens qu’une question vous brûle les lèvres : n’est-ce pas seulement les mauvais lecteurs qui lisent avec un doigt ?

Si vous craignez de passer pour un mauvais lecteur en lisant avec le doigt, utilisez un stylo. En vous guidant avec un stylo, vous aurez l’air concentré, à votre affaire, à la recherche d’information. En fait, vous n’aurez pas juste l’air, vous le serez !

De plus, je trouve que c’est plus confortable, un peu plus rapide et moins fatigant à la longue avec un stylo. Mais si vous préférez lire avec un doigt, c’est très bien.

www.lecturerapide.infoliremieux%20-%201%20%2812%29.jpg
Un yad (main en hébreu) est un pointeur de lecture conçu pour lire la Torah. Il se termine généralement par une petite main dont l'index est le pointeur proprement dit.

Que devez-vous faire pour développer votre vitesse maintenant ?

Avec une meilleure concentration, vous êtes capable de parcourir le texte plus rapidement. Il s’agit d’en prendre l’habitude à l’aide d’exercices simples.

La première fois que vous avez enfourché un vélo, vers l’âge de 5 à 6 ans, avez-vous été immédiatement en mesure de garder l’équilibre sans problème ? Personnellement, après quelques échecs, j’ai préféré reprendre mon tricycle.

Dans tout apprentissage, il y a une période d’adaptation.

Même si la lecture rapide s’apprend facilement, vous ne serez pas bon du premier coup. Mais assez rapidement, vous vous surprendrez à lire beaucoup plus vite.

Il s’agit simplement de prendre un texte et de le parcourir à une vitesse plus rapide que d’habitude. Vous pouvez vous aider d’un métronome, pour maintenir le tempo. Il serait bien aussi de vous tester avant et après les exercices. N’oubliez pas que la lecture rapide, ce n’est pas juste lire plus vite, c’est adopter les bonnes stratégies…

Ouf !

Que diriez-vous d’une approche clé en main ?


Aimeriez-vous :
dans le confort de votre foyer, en pyjama ;
dans vos temps libres, sans avoir à prendre votre auto ;
à votre rythme, sans vous sentir bousculé ni comparé ;
suivre un cours simple, peu coûteux et garanti,
qui vous prendrait par la main pour vous guider, pas-à-pas,
à l’aide d’une suite d’exercices de difficultés graduelles
et des mesures régulières de vos progrès ?

Je vous entends penser :


OUI, mais, LIRE c’est plus que lire VITE : que faites-vous de la COMPRÉHENSION, de la MÉMORISATION, des LIVRES DIFFICILES comme les rapports, les manuels universitaires ?

Vous avez parfaitement raison, ces questions sont fondamentales. Mon cours vous apprendra également :

1. Comment aborder les textes difficiles, les textes de travail ou d’étude, de façon à avoir, la meilleure concentration, la meilleure compréhension et la meilleure rétention à long terme possible ? Les stratégies de lecture dynamique ont été développées pour cela.

2. Comment mieux étudier un texte : saviez-vous que surligner et prendre des notes au moment de la lecture est une mauvaise stratégie d’étude largement documentée par la recherche ? Vous apprendrez une approche en trois étapes qui vous fera gagner énormément de temps.

3. Comment ancrer à long terme dans sa mémoire l’information qu’on vient de lire ? La meilleure stratégie de mémorisation à long terme est exprimée par cet aphorisme : « Une idée n’est pas complète tant qu’elle n’est pas exprimée. »

4. Comment aller rapidement à l’essentiel ? Il y a maintenant quelques années, j’ai donné une formation à 33 juges. Celle qui m’a présenté avait suivi mon cours lorsqu’elle était avocate à la Sureté du Québec. Elle m’a présenté à ses collègues en affirmant ce qui suit : « Ce cours m’a permis de lire, au quotidien, 50 % plus rapidement… Mais en ce qui concerne la jurisprudence, je suis 100 fois plus rapide… » Disons que je ne promets pas un tel résultat pour tout le monde et qu’il s’agit ici plus d’une façon de parler. Mais ma technique de lecture sélective vous permettra de lire une tonne d’ouvrages.

www.lecturerapide.infoliremieux%20-%201%20%2810%29.jpg

5. Comment combattre le plus grand obstacle à la lecture rapide : les régressions par insécurité ? Au Congo, les groupes que j’ai formés ont progressé de 140 % alors que la moyenne est de 70 %. C’était des gens très sérieux et très soucieux de précision. Mais se relire constamment pour s’assurer d’avoir bien lu c’est la recette garantie pour une lecture lente. Lire de cette façon vous permet une meilleure rétention des détails à court terme, mais avec pour conséquence une moins bonne compréhension générale. Avez-vous déjà commis un texte ? Oui : est-ce que six mois plus tard vous vous souveniez de tout ce que vous aviez écrit ? Non ! Vous vous souveniez de votre thèse, de vos arguments principaux, bref de l’essentiel. Si vous, comme auteur, vous ne vous souveniez pas de tous les détails, peut-on demander aux lecteurs de tout retenir ? Les bons lecteurs lisent vite. Juste vous débarrasser de cette mauvaise habitude vous fera gagner en rapidité.

6. Comment éviter de tomber dans la lune et combattre les rêveries afin d’éviter de vous retrouver en bas d’une page en vous demandant : mais où avais-je la tête ?

lecturerapide.info2%20-%201%20%281%29.jpg
James Tissot, Rêverie - Newton In An Armchair, 1878

7. Comment mieux retenir les noms des personnages dans un roman et éviter d’avoir à vous dire constamment : ce nom-là me dit quelque chose, mais c’est qui donc ?

8. Qu’est-ce qui constitue un bon environnement de lecture ? La réponse : la posture, l’éclairage, le bruit doivent être adéquats, car ils font une différence

OK pour le travail ! Mais le plaisir de lire lui ?


Regardez autour de vous : les gens, qui aiment lire et lisent beaucoup, lisent vite.

J’ai de nombreux témoignages d’anciens participants étonnés de découvrir qu’ils ont beaucoup plus de plaisir à lire. En voici un premier de Claudine 57 ans, vous en trouverez d’autres plus loin.

[…]
Petit commentaire sur votre cours, il est très bien monté, très intéressant, mais à mon goût j’aurais apprécié plus d’exercices. J’ai trouvé que ça a passé vraiment trop vite. Faut croire que votre formation est tellement ludique que je ne voyais pas le temps passer. Je dois dire que vos tests sont agréables à faire, car dans mon souvenir de jeune étudiante je détestais les tests. J’ai de plus en plus de plaisir à lire avec votre méthode, à la maison ou au travail. J’ai réussi à lire deux livres en une semaine, c’est une première pour moi. Super !
Au plaisir !… de la lecture !!!
Claudine

Oups ! Je sens que plusieurs questions vous chatouillent :


Vais-je apprendre à lire en diagonale ?

Non !

Lorsqu’un ami ou un collègue vous dit qu’il a lu un texte en diagonale, ce qu’il veut vous dire, c’est qu’il ne l’a pas lu. Par contre, j’enseigne la lecture dynamique qui comprend un ensemble de compétences à développer (survol, écrémage, lecture sélective) qui vous permettront de retirer beaucoup plus d’un texte selon le temps dont vous disposez et votre intérêt.

Vais-je apprendre à éliminer la sous-vocalisation, à élargir l’empan de l’œil et à utiliser ma vision périphérique ?

Non !

- Il a été démontré scientifiquement* que c’est impossible.

- Nous apprendrons par contre à sous-vocaliser rapidement (if you can’t beat them, joint them).

- À développer notre vitesse de perception afin de reconnaître les mots plus rapidement.

- Et à anticiper le contenu. C’est moins glamour que de parler de vision périphérique, mais c’est la base d’une lecture dynamique.

Va-t-on utiliser des logiciels de défilement de mot comme Spritz (gratuit) ?

Non !

Je me suis beaucoup entraîné avec des logiciels de ce type. Le problème c’est qu’ils nous placent dans un contexte artificiel. Il vaut mieux s’entraîner dans un livre avec un métronome, comme je vous l’ai expliqué. C’est beaucoup plus efficace.

De plus, certains vendeurs présentent ces logiciels comme des outils de lecture. Or, la principale caractéristique d’un bon lecteur, c’est sa flexibilité ; il va varier sa vitesse au point de ralentir pour relire certains passages (par choix, non par insécurité) et accélérer pour sauter certains passages moins pertinents. Alors que ces logiciels vous obligent à toujours lire à la même vitesse.

Que pensez-vous de la photolecture ?

Croyez-vous vraiment qu’on peut lire à 25 000 m/m ? Si ça vous intéresse, j’en parle un peu plus loin.

OK ! Alors, cette cyberformation, comment se présente-t-elle ?


Ah ! J’ai eu peur que vous ne posiez pas la question.

C’est un cours auquel vous accédez par Internet. Vous allez recevoir un nom d’usager et un code d’accès générés par le système.

A) Introduction
Après une brève présentation vidéo, votre vitesse et votre rétention* seront mesurées à l’aide d’un test. Vous obtiendrez immédiatement vos résultats, auxquels vos résultats aux tests subséquents seront comparés.

*RÉTENTION
Dans les étapes de la mémorisation en lecture :
1- lire constitue l’enregistrement, le travail de mémorisation comme tel ;
2- le test constitue la restitution ;
3- et le résultat donne la rétention, soit la proportion d’information retenue.

B) Préparation
Comme lire sans comprendre est sans intérêt, l’accent est mis sur la compréhension. Mais la compréhension dépend d’un ensemble de facteurs comme votre vocabulaire et vos connaissances… que nous ne pouvons travailler dans le cadre d’un tel cours.

Par contre, compréhension et rétention sont intimement liées : il est difficile de comprendre si on n’a pas retenu l’information. Et la rétention se travaille très facilement.

Pour avoir une bonne rétention, il faut être actif mentalement. Le lecteur n’est pas une éponge absorbant la connaissance. Il est en interaction avec le contenu. Pour bien comprendre et retenir, il faut être impliqué.

On démarre donc avec un conseil précis sur la façon de s’impliquer dans un texte pour retenir certains aspects particuliers comme les noms des personnages. Conseil facile à appliquer dans un premier temps et qui par la suite se généralise à d’autres aspects d’un texte.

C) Travail de la vitesse
Puis démarre l’entraînement à la vitesse. Des vidéos présentent chacune des étapes. Tout a été conçu pour vous rassurer, car les premiers entraînements à la vitesse sont déroutants. Nous ne sommes pas habitués à ce genre d’exercices; à la petite école, on ne travaillait pas la vitesse.

www.lecturerapide.infoliremieux%20-%201%20%288%29.jpg

Vous en avez pour environ une heure à faire des exercices dirigés par l’application. Vous y allez à votre rythme ; vous pouvez interrompre à tout moment votre session, fermer l’ordinateur, et reprendre là où vous étiez. Seuls les tests ne peuvent être interrompus, car ils mesurent votre temps de lecture (mais il n’y en a pas à ce stade).

D) 2e test
Vos progrès sont alors mesurés. Le progrès moyen est d’environ 30 % avec une perte de 10 à 20 points de la rétention. Le sommet de l’Everest ne s’atteint pas en une seule escalade. Il y a un confort à développer avec la montagne, ou dans notre cas, avec cette nouvelle approche.

Par contre, beaucoup de participants doublent leur vitesse et améliorent leur rétention à ce stade. Ce succès rapide peut être trompeur. Faites attention à l’état d’esprit (mindset) axé sur la peur de perdre un acquis : si l’on est bon, pourquoi mettre en péril son statut en continuant ? La peur de perdre est un biais cognitif très puissant qui est une des causes importantes de la procrastination et du manque de persévérance. C’est pourquoi il faut avant tout récompenser l’effort, s’il est réel, plutôt que les résultats.

Il faut continuer le programme. La suite est importante.

E) Entraînement à la rétention
La suite comprend 20 tests. Vous lisez un roman au complet et après chaque chapitre, votre rétention est mesurée. Vous êtes invité à maintenir une vitesse au-dessus de 300 m/m ou supérieure de 50 % à votre vitesse initiale. Mais surtout à toujours viser 80 % et plus de rétention.

Après chaque test, l’ensemble de vos résultats apparaît sur un tableau. Cela vous permet de voir les fluctuations de vos progrès. Les boucles de rétroaction de ce genre stimulent la motivation et favorisent l’acquisition de nouvelles compétences.

Capture%20d%E2%80%99%C3%A9cran%202016-05-24%20%C3%A0%2022.21.24.png
CLIQUEZ SUR LE TABLEAU POUR MIEUX LE VOIR.

Il est recommandé de faire un test par jour ou de prendre une pause d’au moins une heure entre chaque test.

Une des meilleures façons d’entraîner sa mémoire, c’est de la tester. Répondre à des questions nous oblige par la suite à mettre l’accent sur la concentration, l’implication, l’observation. D’un test à l’autre, on apprend à mieux remarquer, à prêter davantage attention. Si bien entendu, vous vous mettez dans « l’état d’esprit » de vous surpasser.

Entre chaque test, vous êtes invité à faire un petit entraînement. Vous choisissez la longueur de l’entraînement, soit 3, 5 ou 7 minutes.

F) Les billets
Entre chaque test vous avez aussi de courts, mais très instructifs billets qui vous expliqueront en détail avec des suggestions d’exercices et des fiches de rappel, les huit éléments décrits précédemment à la partie : « Je vous entends penser ».

Voici ce que je vous offre :

Je ne vous promets pas de miracle, mais je VOUS GARANTIS que vous lirez plus vite avec une meilleure rétention (si celle-ci s’avère actuellement insatisfaisante), ou une aussi bonne rétention (si celle-ci se montre déjà satisfaisante). Et qui sait, peut-être ferez-vous partie de ceux qui doublent ou plus encore leur vitesse de lecture ! (Environ le quart de mes participants.)

Honnêtement, pensez-y : consacrer quelques heures de votre vie à améliorer vos compétences en lecture ne peut que se révéler bénéfique. Au pire, vous aurez perdu quelques heures, mais vous saurez que ce n’est pas pour vous et vous en aurez le cœur net.

Combien accepteriez-vous de payer pour améliorer significativement vos compétences en lecture ?

Combien d’heures lisez-vous par année ? Soyons modérés, mettons 100 heures, soit deux heures par semaine. Si vous progressez de 25 %, cela fait 25 heures de gagnées. À 10 € de l’heure cela fait 250 € par année.

Et si vous multipliez cela par les années qui vous restent à vivre ?

Et si vous progressez de 50 ou 100 % et que vous lisez 200 heures par année, combien cela fait-il sur 20 ans ?

Connaissez-vous un meilleur investissement que d’investir en soi-même ?


Sachez que :

• Pour une formation particulière, en tête à tête, de 3 h 30, je demande 997,00 $.

• Les cours traditionnels de lecture rapide promettent des résultats irréalistes, durent une trentaine d’heures étalées sur 10 semaines et coûtent plus de 800,00 $ (500,00 $ pour les étudiants).

• Les cours avec conférencier sur DVD qui promettent des vitesses faramineuses de 10 000 à 25 000 m/m coûtent de 245,00 $ US à 530,00 $ US. Honnêtement, ce sont de pseudosciences et vous perdrez votre temps.

• Pour mon séminaire d’une journée, je demande 487,00 $ (277,00 $ pour les étudiants)

• En France c'est 395,00 € HT (260.00 € TTC pour les étudiants) . Prochaine formation à Paris : JEUDI 27 avril 2017.


Mais pour apprendre la lecture rapide, c’est nécessaire de la vivre. Bien des amis, à qui j’ai expliqué la méthode et qui par la suite ont suivi mon cours, m’ont dit : «Avec tes explications, j’avais compris. Mais vivre les exercices avec un prof, c’était une tout autre expérience. C’est transformant, littéralement.»

C’est pourquoi, j’ai décidé de produire l’application LIREMIEUX.CA qui garantit les résultats et reproduit les conditions de mon séminaire de lecture rapide.

Au départ, j’ai uniquement cherché à vendre LIREMIEUX.CA aux établissements scolaires : d’une part, parce que c’est mon milieu naturel et que je cherchais à rejoindre rapidement de grands groupes d’étudiants, d’autre part, parce que je désirais que les enseignants encadrent les apprenants.

J’ai rapidement réalisé que les adultes et les meilleurs élèves adoraient le cours et qu’ils n’avaient pas besoin de l’encadrement d’un professeur. Devant tant d’engouements, j’ai décidé de l’offrir au grand public.

Peu coûteux et GARANTIE !


Il est maintenant accessible aux particuliers pour aussi peu que 

197 $ (≈139 €)

C’est 80 % moins cher que mon cours particulier.

C'est 60 % moins cher que le tarif normal de mon séminaire de lecture rapide.*

Tout compris ! On ne vous sollicitera pas pour un cours complémentaire.

PROFITEZ DE CETTE OFFRE MAINTENANT!

SANS RISQUES

Imaginez une «Maison de jeux magique» où l’on peut gagner gros et où il est impossible de perdre… car si vous perdez, on vous rembourse vos mises. 😉

www.lecturerapide.infoliremieux%20-%201%20%2811%29.jpg

«Bien trop beau pour être vrai  !» me direz-vous. Eh bien, c’est ce que je vous offre : Si vous acceptez d’investir quelques heures pour changer votre façon de lire et votre vie, je vous GARANTIS les RÉSULTATS !

Si après avoir suivi LIREMIEUX.CA, vous estimez que ce cours ne vous a pas aidé, je souhaite sincèrement que vous repreniez votre investissement. Je vous offre donc cette garantie :


GARANTIE


Si dans les 30 jours suivant l’achat, vous estimez ne pas être satisfait, vous n’aurez qu’à m’écrire à dg@liremieux.ca et je vous rembourserai intégralement rubis sur l’ongle. Peu importe la raison, vous n’aurez pas à vous justifier, C’EST UNE GARANTIE DE SATISFACTION.


PROFITEZ DE CETTE OFFRE GAGNANTE & GARANTIE DÈS MAINTENANT!

www.lecturerapide.infoliremieux%20-%201%20%289%29.jpg


Pourquoi cette formation s’adresse-t-elle à vous?

De par mon expérience, je sais que vous profiterez de ce cours si votre travail ou vos études exigent que vous lisiez énormément.

Les simples curieux ne possèdent généralement pas la motivation nécessaire pour entreprendre d’améliorer leur façon de lire. Mais ceux qui sont débordés de lecture comme vous adorent le cours. Vous en verrez tout de suite la pertinence et l’utilité.

Si vous vous reconnaissez dans ce qui suit, cette formation va changer votre vie :

• Vous êtes submergé de rapports ou d’études à lire.

• Les courriels s’accumulent et vous narguent.

• De nombreux livres sur le développement personnel ou sur votre domaine de spécialité ramassent la poussière dans votre bibliothèque.

• Vous ne comptez plus le nombre de fois qu’une nouvelle revue arrive sans que vous ayez lu celles des mois précédents. Et ces revues se retrouvent trop souvent dans le bac de récupération, sans avoir été lues.

• Le stress vous assaille à chaque nouvelle réunion juste à l’idée d’avoir manqué l’information qui mettra votre réputation en jeu.

• Vous n’en pouvez plus d’entendre que l’échéance c’est pour… hier.

• Vous craignez d’échouer ce concours important en vue d’une promotion.

• Ou c’est un retour aux études qui vous fait réaliser que concilier lecture obligatoire et vie familiale représente tout un défi.

• Vous complétez vos consignes de lecture en rognant sur votre temps de sommeil quand ce n’est pas au prix de sa qualité.

• Vous performez sans arrêt et, malgré vos prières, vos journées n’ont toujours que 24 heures.

shutterstock_269812307.jpg

PROFITEZ DE CETTE OFFRE GAGNANTE & GARANTIE DÈS MAINTENANT!

Pouvez-vous DEVENIR un meilleur lecteur à votre âge?

Beaucoup de gens croient faussement que nos compétences en lecture se figent à la fin du primaire ou que c’est un don hérité à la naissance.

Il est vrai que nous sommes limités par des dispositions particulières. Ce n’est pas tout le monde qui peut devenir un lecteur prodige comme cette jeune fille de 13 ans, Alice, qui avant même que je lui enseigne ma méthode lisait plus vite… que moi 😕

Par contre, tout le monde peut améliorer sa vitesse et ses stratégies de lecture. Peu importe vos compétences actuelles : que vous soyez très lent ou à l’opposé, un excellent lecteur. Alice, bien qu’elle m’était déjà supérieure sans techniques, a progressé de 50 %. La moyenne de mes participants progresse de 70 %. Près du quart doublent leur vitesse de lecture.

Imaginez un instant une vie où vous avez pris le contrôle de vos lectures...

www.lecturerapide.infoliremieux%20-%201.jpg

• Les rapports, les dossiers, les articles qui traînaient des semaines sur votre bureau sans être lus sont maintenant bien rangés dans leurs classeurs avec la mention : LU !

• Vous arrivez aux réunions d’équipe fin préparé; vous avez lu tous les documents prioritaires envoyés.

• Vous avez lu la majorité des livres importants parus dans votre domaine.

• Vous avez aussi lu les livres de développement personnel qui vous intéressaient

• Les articles cruciaux de vos revues préférées sont presque toujours lus le jour même ou le lendemain suivant leur réception.

• Vous revenez du travail encore plein d’énergie.

• Vous disposez de vos soirées et de vos weekends

• Vous avez relevé avec succès les promotions et autres grands défis de votre carrière.

• Vous vous apprêtez à entreprendre d’aller plus loin avec assurance.

Et si vous êtes retourné aux études :

• Vous arrivez aux cours en ayant lu toutes les pages indiquées sans avoir perdu une minute de sommeil.

• La quantité de recherches et de livres que vous parcourez et assimilez ne cesse de vous étonner.

• Vous êtes ravi de la qualité supérieure des travaux que vous avez produits.

• Votre efficience, lors des révisions et des périodes préparatoires aux examens, vous permet d’arriver aux épreuves fin préparé.

• Au final, vous profitez de votre temps en famille sans vous sentir coupable de ne pas être en train d’étudier.

• Et vous envisagez avec sérénité un doctorat… pourquoi pas ?

Oh ! Quelques articles et un ou deux courriels vous ont échappé, mais nul n’est parfait.

Votre bibliothèque contient encore quelques livres que vous n’avez pas lus, c’est toutefois parce que vous les avez mis de côté pour vos vacances.

Vous n’avez pas lu en entier quelques rapports et certaines études, mais c’est parce que vous l’avez choisi : car maintenant vous distinguez l’essentiel de l’accessoire, le pertinent du secondaire.

Vous aimez lire et vous lisez plus que jamais. Vous apprenez beaucoup et ses connaissances vous permettent d’avancer avec confiance dans votre carrière et dans la vie.

Au final, vous lisez mieux en
• lisant plus vite,
• avec une meilleure compréhension,
• une meilleure rétention,
• et un plus grand plaisir de lire.

Grâce à
• une meilleure concentration,
• une meilleure vitesse de perception,
• une sous-vocalisation accélérée,
• et de bien meilleures stratégies de lecture.

8551937456_9f2c1544d3.jpg

PROFITEZ DE CETTE OFFRE GAGNANTE & GARANTIE DÈS MAINTENANT!

Que s’est-il produit ?

VOUS AVEZ PRIS LE POUVOIR SUR VOS LECTURES. Vous ne vous laissez plus dicter votre emploi du temps par la masse de la paperasse. Vous avez appris à déterminer ce que vous aviez besoin de savoir.

VOUS AVEZ REÇU MON AUTORISATION DE NE PAS TOUT LIRE !

Vous avez compris que même en doublant, triplant, décuplant votre vitesse de lecture (ce que je ne promets pas), vous ne pourrez jamais tout lire. C’est impossible!

La lecture sélective vous a libéré du sentiment de culpabilité qui assaille ceux qui se sentent l’obligation de tout lire.

L’écrémage vous permet d’aller chercher le meilleur, la crème des textes.

Vous vous êtes défait de vos chaînes ; vous êtes un lecteur déchaîné. Vous vous roulez dans la crème ET vous n’engraissez pas : la seule chose qui engraisse ce sont vos connaissances.

Du coup, vous avez découvert ou redécouvert le plaisir et la passion de lire. Pourquoi ? Parce que vous lisez avant tout ce qui vous intéresse, ce que vous avez besoin de savoir. Comme vous ne lisez que ce qui est pertinent ou essentiel, vous dévorez plus que jamais ce que vous avez à lire, avec un plaisir renouvelé à chaque fois.

TÉMOIGNAGE
« Cette formation m’a permis d’être mieux outillé et de lire plus efficacement non seulement en augmentant ma vitesse et ma rétention mais aussi en changeant tout simplement ma façon de lire et d’aborder un texte. Le plus surprenant est que mon goût pour la lecture et le plaisir de lire ont tous deux augmenté également. »
R.P. Md

PROFITEZ DE CETTE OFFRE GAGNANTE & GARANTIE DÈS MAINTENANT!

Pourquoi suis-je le spécialiste qui peut vous aider ?

www.lecturerapide.infoliremieux%20-%201%20%287%29.jpg

Je suis Daniel Gagnon, orthopédagogue, et j’ai consacré ma vie à la lecture. J’ai mis toute mon expérience et mes connaissances dans ce cours et je suis convaincu que c’est la formation de lecture rapide la plus achevée qui soit. Vous ne trouverez pas mieux. Je vous invite à l’essayer en profitant de l’offre irrésistible que vous trouverez plus loin.

www.lecturerapide.infoliremieux%20-%201%20%284%29.jpg
Le diplôme en Adaption Scolaire permet de travailler comme orthopédagogue.


Je détiens une maîtrise en psychopédagogie sur l’apprentissage précoce de la lecture.

www.lecturerapide.infoliremieux%20-%201%20%283%29.jpg
Je suis très fier de ce diplôme. J’ai travaillé très fort pour l’obtenir et il m’a valu des félicitations comme «modèle d’étudiant de maîtrise» par mes professeurs qui signalaient ainsi ma curiosité et mes initiatives.


Depuis 20 ans, je me suis spécialisé dans l’enseignement des habiletés avancées en lecture ou lecture efficace, plus connu sous le nom de lecture rapide. Ma mission : aider les gens comme vous à prendre le contrôle de vos lectures afin de vous permettre :
• de lire plus et mieux,
• d’apprendre plus efficacement en allant à l’essentiel,
• de retenir davantage à court et à long terme,
• et surtout de découvrir le plaisir de lire qu’apporte le bonheur d’être efficient.

J’ai formé à la lecture rapide des milliers de personnes sur trois continents, en France, en Afrique (Sénégal, Mali, Congo), au Mexique et bien sûr au Canada.

www.lecturerapide.infoliremieux%20-%201%20%285%29.jpg
À Dakar, le vendredi c’est le jour de la prière et on porte le Boubou. En personne, c’est très élégant et magnifique; je dirais même, majestueux.

Je suis l’auteur du livre, «La lecture rapide adaptée aux enfants», qui s’adresse aux parents et aux enseignants du primaire. Ce livre vise à introduire dans l’enseignement de la lecture trois éléments propres à la lecture rapide qui aident grandement les enfants à lire mieux et à aimer lire. Les résultats obtenus jusqu’à maintenant s’avèrent impressionnants. Les témoignages que je reçois, comme celui de cette enseignante, me vont droit au cœur :
« … ils ont tous bien progressé en rapidité, en compréhension de lecture et surtout : ils ont tous le goût de lire. De nombreux parents viennent me dire leur étonnement pour cette nouvelle passion. »
Élisabeth Meignan, enseignante CE1 (2e année)

Ne vous trompez pas : cette méthode a été développée pour les professionnels comme vous, elle a été adaptée aux enfants. Les résultats avec les adultes s’avèrent aussi remarquables.

Capture%20d%E2%80%99%C3%A9cran%202016-01-08%20%C3%A0%2012.41.44.png
Disponible en format numérique sur Amazon et en format papier sous le titre «Quand lire rime avec plaisir ».

PROFITEZ DE CETTE OFFRE GAGNANTE & GARANTIE DÈS MAINTENANT!

Comment mes recherches m’ont-elles permis de développer une méthode spécifiquement pour vous?

C’est au début des années 70, que j’ai entendu parler pour la première fois d’un lecteur prodige, Jacques Bergier, dont on disait qu’il lisait à plus de 1000 et même 2000 mots à la minute.

www.lecturerapide.infoliremieux%20-%201%20%281%29.jpg

J’ai immédiatement rêvé de développer ce pouvoir extraordinaire.

J’ai suivi mon premier cours de lecture rapide en 1975. La méthode Reading Dynamics d’Evelyn Wood, célèbre pour avoir formé John Kennedy à la lecture rapide.

www.lecturerapide.infoliremieux%20-%201%20%282%29.jpg

Depuis, j’ai lu tout ce que j’ai pu trouver sur la lecture rapide. J’ai suivi tous les cours les plus connus et beaucoup d’autres moins connus, en personne ou par correspondance.

Deux méthodes fondamentales se démarquent : la méthode Richaudeau en France et la méthode Evelyn Woods aux États-Unis.

La méthode Richaudeau met l’accent sur l’élimination de la sous-vocalisation et le développement de l’empan de l’œil. Elle utilise des outils, comme une simple cache en papier ou des logiciels de défilement de mot, pour s’exercer avec des groupes de mots vus de plus en plus rapidement.

La méthode Evelyn Woods met l’accent sur l’utilisation d’un pointeur et de très longs entraînements. Ils consistent à parcourir des textes très rapidement, en diagonale ou en traçant un grand S, en vue de déclencher la capacité de saisir les idées plutôt que les mots.

À peu près tous les livres et tous les cours qui existent copient, avec quelques variantes, ces deux approches. Tous aussi voient différentes façons de survoler un texte pour en saisir l’essence. Ces techniques de survol sont appelées notamment : lecture dynamique, écrémage, lecture sélective.

Ces dernières années, l’approche photoreading a connu du succès en promettant 25 000 mots à la minute grâce au « pouvoir de notre subconscient ». En réalité, les 25 000 mots ne représentent qu’une des cinq étapes de la méthode. Au final, en complétant les cinq étapes, non seulement vous ne lisez pas plus rapidement, mais vous démontrez une moins bonne compréhension, même si vous avez l’impression du contraire.

Dans ma quête du «Graal» de la lecture rapide, je n’ai rien vécu de « magique » ! Plus de 80 % de ces cours frôlent les limites de la fraude. Voici ce qu’une métarecherche (une recherche qui compile d’autres recherches) dit de ces approches :

• Leurs promesses ne sont pas au rendez-vous. 

• On ne peut pas élargir l’empan de l’œil ni éliminer la sous-vocalisation. »

• Au-delà d’une certaine vitesse, les gains se réalisent au détriment de la compréhension.

Toutefois, de suivre tous ces cours m’a permis de développer une approche qui reprend le meilleur de ces méthodes. J’ai distingué ce qui fonctionne de ce qui ne fonctionne pas et créé une méthode qui se démarque par sa simplicité et sa rigueur.

Vous avez le choix : soit que vous continuez, jour après jour, à rencontrer les mêmes difficultés; soit que vous choisissiez de vous dépasser et d’investir en vous. Et comme Jocelyn Pinet, vous direz :

« C’est professionnellement le meilleur investissement que j’ai fait ces dernières années. Je consacre plusieurs heures par jour à la lecture et j’ai vu mon efficacité doubler. La rentabilité est évidente... »
Jocelyn Pinet, auteur, expert-conseil international, président de Pinet & Associés

Prenez le contrôle de vos lectures en profitant immédiatement de cette offre extrêmement avantageuse et sans risque.

PROFITEZ DE CETTE OFFRE GAGNANTE & GARANTIE DÈS MAINTENANT!

La lecture ce n’est pas une petite compétence, c’est la base de la civilisation. Près de 50 % des adultes rencontrent des difficultés de lecture, c’est un enjeu de société à travers le monde. C’est plus qu’un banal loisir. Savoir lire détermine notre rapport à la culture et à la connaissance. Notre capacité à croître en dépend. Nous vivons dans un environnement qui exige de plus en plus qu’on lise davantage et surtout, qu’on lise mieux. Lire c’est fondamental ! Lire efficacement est une nécessité pour réussir des études avancées et devenir un professionnel compétent.

TOUT LE MONDE DEVRAIT SUIVRE CE COURS !

Parce que lire c’est fondamental, passez à l’action maintenant et profitez dès aujourd’hui de cette opportunité extrêmement avantageuse et sans risques.

PROFITEZ DE CETTE OFFRE GAGNANTE & GARANTIE MAINTENANT !

Témoignages

Une de mes grandes fiertés, c’est le nombre de témoignages que je reçois d’anciens participants qui m’informent qu’ils profitent maintenant d’un plus grand plaisir de lire.

La vitesse favorise le plaisir de lire. Regardez autour de vous, les gens, qui aiment lire et qui lisent beaucoup, lisent vite. Et au contraire, les gens qui lisent lentement aiment rarement lire.

Voici ce qu’en disent deux étudiants, Benjamin 13 ans et Jean-François touché par la dyslexie :

[…] Je tiens à dire que c’est un programme génial qui a été fructueux pour moi. Grâce à ce dernier, je lis à plus de quatre-cents mots à la minute ce qui est considéré comme plutôt rapide. J’ai aussi une rétention d’environ quatre-vingts, quatre-vingt-dix pour cent sur mes lectures. Avant je lisais moyennement vite, mais aujourd’hui, je suis soixante pour cent plus rapide.
Benjamin 

(Benjamin a complété le prétest à 270 m/m avec 70 % de rétention. Son tableau de bord indique qu’il a par la suite lu à plusieurs reprises à près ou à plus de 400 m/m avec une rétention comparable ou supérieure.)

Ce dernier témoignage m’a particulièrement TOUCHÉ. Comme il était très long, je l’ai élagué et légèrement édité.

[...] Et en plus de cela, hier j’ai passé l’examen anglais le TOEIC , il y a une partie entière qui dure 1 h 15 durant laquelle on doit lire beaucoup de textes dont certains sont difficiles (en plus d’être en anglais), les comprendre et répondre à des questions et cela très très rapidement.

Étant donné ma dyslexie, pour passer ce test j’étais désavantagé. Avant je n’avais jamais vraiment réussi à le finir ce qui faisait beaucoup baisser mon score (1 erreur = 5 points de perdus). Hier, pour la première fois, j’ai terminé le test entier, avec même 3-4 minutes d’avance!

J’ai obtenu le score de 980/990 (le score bilingue) avec juste 2 fautes de grammaire sur 200 questions.

C’est fantastique!!

Merci d’avoir créé cette application géniale et d’avoir fait ce suivi!

Jean-François

PROFITEZ DE CETTE OFFRE GAGNANTE & GARANTIE DÈS MAINTENANT !

Capture%20d%E2%80%99%C3%A9cran%202016-05-24%20%C3%A0%2022.55.15.png

Il a été démontré scientifiquement(1) que c’est impossible.

(1) Voici un article qui parle d'une recherche importante qui appuie presque tout ce que mes propres recherches m'ont permis de découvrir et que j'avance ici. La seule correction que j’apporterais à ce texte, c’est le sous-titre.

Au-delà de 500 à 600 mots par minute, la lecture va forcément de pair avec une perte de compréhension.

Je changerais « forcément » par « pour la grande majorité des gens ».

Au-delà de 500 à 600 mots par minute, la lecture va pour la grande majorité des gens de pair avec une perte de compréhension.

Car près de 4% de mes participants dépassent cette limite en conservant une rétention supérieure à 80 %. Et 10 personnes (sur des milliers de participants) ont terminé mon cours à plus de 800 m/m.

On y parle de sauter des mots. J'aimerais préciser.

Les techniques de survol (lecture sélective, écrémage) que j'enseigne impliquent de sauter des mots, mais je ne prétends pas que c'est lire. Ce sont des stratégies pour se préparer à mieux lire ou pour sonder un texte. Elles sont nécessaires dans certains contextes de textes difficiles ou au contraire extrêmement faciles. Quand je mesure la vitesse de lecture et la rétention, c'est en lisant tous les mots.
http://www.slate.fr/story/106589/lecture-rapide-livre-est-ce-possible

Le journal Les Affaires l'affirme :

" Les gestionnaires qui pratiquent la lecture rapide peuvent gagner jusqu'à cinq heures par semaine et retiennent davantage ce qu'ils ont lu. "

LesAffaireslr.jpg

Pour lire le contenu intégral de cet article

LesAffaireslr.jpg

Pour lire cet article.